20/03/2009

Intervention en 3° des auteurs du dernier poilu de Couzou

DSC00769

 

 

 

Conférence au collège Ste Hélène de Gramat:

Mme Jacqueline Marty-Bazalgues présente ses recherches historiques sur le « Poilu de Couzou »

 

Cette année scolaire 2008-2009 dans le cadre du devoir de mémoire envers les anciens combattants, les élèves du collège Ste Hélène ont pu découvrir l’histoire d’un « poilu » du Quercy. Ce projet était basé sur les lettres de Marcellin Prosper Floirac, un combattant de la Première Guerre  mondiale. Ce choix s’est porté sur cet homme car il s’agissait d’un habitant de Couzou, un petit village proche de Gramat. De plus, lui et sa femme travaillaient pour les Sœurs de Notre-Dame du Calvaire, le collège Ste Hélène est sous la tutelle de cette congrégation.

Ce travail avait également pour but de donner du sens à la commémoration du 11 novembre : très peu d’élèves pouvaient expliquer pourquoi c’était un jour férié avant l’étude de la Première Guerre mondiale. La mairie de Couzou a accepté de se joindre au projet en encourageant l’intervention des élèves de Ste Hélène lors de la célébration du 11 novembre. Après la célébration officielle, les collégiens ont présenté les travaux réalisés à Ste Hélène dans la salle de la mairie de Couzou.

Vendredi 13 mars 2009, Mme Marty-Bazalgues, auteur de l’ouvrage qui a servi de support pédagogique est venue en compagnie de son mari exposer ses recherches auprès des élèves de 3° ainsi que du groupe de 4° ayant participé au projet. Pendant environ une heure, elle a expliqué qu’elles avaient été les étapes de son étude: collecte des informations auprès de la famille du Poilu ainsi que diverses sources, son travail en collaboration avec les archives départementales ainsi que les archives militaires… M. et Mme Bazalgues ont étayé leurs propos à l’aide de multiples anecdotes comme par exemple au sujet de la photographie de Prosper Marcellin Floirac en tenue de soldat : il s’agissait en fait d’un uniforme « d’opérette » utilisé par les photographes ayant pris leurs quartiers à proximité des casernes militaires pendant la première guerre mondiale, le numéro de régiment du cliché photographique était donc factice…

Les élèves au cours de la deuxième heure ont pu poser leurs questions, ils ont également exposé les différents travaux qu’ils ont réalisés aussi bien en Arts Plastiques qu’en histoire et en français. Mme Marty-Bazalgues a pu insister sur la démarche de la recherche historique : toute information doit être authentifiée, il est aussi nécessaire de prendre de la distance avec les faits relatés par le soldat car ses propos sont à mettre en relation avec la double censure de l’époque (censure de M.Floirac qui ne souhaite pas inquiéter son épouse et censure militaire car tous les courriers sont contrôlés par l’armée).

Les élèves ont pu découvrir le fonctionnement des archives : consultation des documents suivant des règles précises, demande d’autorisation pour l’accès à certains documents, règles de protection de la vie privée…Les deux chercheurs ont expliqué leur cursus universitaire ainsi que les autres travaux qu’ils ont réalisés aussi bien au plan purement historique qu’au plan de la recherche sur la grammaire occitane...

L’ensemble du collège remercie M. et Mme Bazalgues pour cet échange riche avec les collégiens de Ste Hélène.

Mme LOEUL et Mme LABARRIERE

Professeur d’histoire et professeur documentaliste au collège Ste Hélène de Gramat.

 

Référence bibliographique:

Lettres de Marcellin Prosper Floirac à sa femme Joséphine : Vie et mort d'un fantassin quercynois (Broché)

de Marcellin Prosper Floirac (Auteur), Jacqueline Marty-Bazalgues (Auteur), Jean Bergue (Auteur), Edmond Lefrançois (Auteur), Jules Maurin (Auteur), Archives Départementales du Lot, 2000

 

 

DSC00772

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC00767

Les commentaires sont fermés.