10/05/2010

Mai 2010 : Les collégiens de Ste Hélène récompensés pour leurs actions citoyennes pour respecter le devoir de mémoire !

Mai 2010 : Les collégiens de Ste Hélène récompensés pour leurs actions citoyennes pour respecter le devoir de mémoire !

 

Samedi 8 mai 2010, plusieurs élèves ont répondu à l’invitation de M. Doumer, maire de Couzou. Pourquoi Couzou ? Les élèves de Ste Hélène avaient étudiés l’année précédente les lettres d’un Poilu, celle de Prosper Floirac habitant de Couzou. Les collégiens avaient donc animé la commémoration du 11 novembre 2008. Parents, élèves, professeurs, Couzounais, avaient apprécié ce projet pédagogique citoyen. Rendez-vous avait donc été pris avec les élus de cette accueillante municipalité pour se souvenir cette fois de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et célébrer l’armistice du 8 mai 1945.

Plusieurs élèves de 3° durant la même semaine, plus précisément le 6 mai, avaient été conviés par Jean-Luc Marx, préfet du Lot pour recevoir leur prix pour leur mémoire portant sur le sujet du concours national de la Résistance et de la Déportation: « L'appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle et son impact jusqu'en 1945». Les élèves accompagnés de parents et de leurs professeurs ont donc eu l’honneur de recevoir le 3° prix pour le Lot dans la catégorie « travail collectif ».

Les « jeunes historiens en herbe » ont eu l’idée de transformer en partie ce mémoire en un diaporama qui a donc été diffusé à Couzou après la commémoration officielle du 8 mai. Dans la salle du foyer rural, des élèves volontaires ont rappelé les phases les plus importantes du conflit durant un exposé assisté par ordinateur et projeté sur écran. Après une prestation de plus d’une demi-heure, les élèves ont été chaleureusement félicités par les spectateurs.

L’objectif semble avoir été atteint : donner du sens aux commémorations et se souvenir pour lutter contre la folie des hommes !

8mai

Les élèves, leurs parents et l’équipe éducative de Ste Hélène

 

Les commentaires sont fermés.